Un peu d'histoire

Borvo, le dieu celte des eaux jaillissantes, qui donne son nom à la cité, Flamenca qui séduit Guillaume de Nevers aux bains de Bourbon, Charles Delorme qui draine à Bourbon tous les grands de la Cour du Roi Soleil, Talleyrand qui vient à Bourbon trente ans durant, le prestigieux passé thermal de Bourbon-l'Archambault n'est pas le fruit du hasard.

"C'est aux eaux de Bourbon que je dois la vigueur de mon corps et la verdeur de mon esprit" avait coutume de dire le prince de Talleyrand. A l'inverse, Guy Patin, l'adversaire déclaré du médecin du roi Charles Delorme, clamait que "les eaux de Bourbon font plus de cocus que de bien portants", jaloux probablement que Bourbon-l'Archambault, au XVIIe siècle, soit devenue la reine des villes d'eaux. En effet, de Boileau à Scarron, de Mme de Sévigné au Maréchal de la Meilleraye, c'est à qui ne viendrait pas "prendre les eaux" en galante compagnie à Bourbon, sous les auspices de Charles Delorme qui prescrivait son fameux "bouillon rouge"...

Mme de Montespan a marqué Bourbon de son empreinte et de son repentir, s'y retirant en disgrâce avant d'y mourir dans l'indifférence générale le 27 mai 1707.

Le frère du roi Louis XIII, Gaston d'Orléans, fit élever un peu avant 1650 le "Logis du Roy", l'établissement thermal qui succéda aux bains romains, dont plusieurs piscines en marbre sont encore enfouies dans le sous-sol bourbonnais. Car, dès l'occupation de la Gaule par les armées de César, l'eau thermale était devenue un bien précieux, que les invasions barbares précipitèrent dans l'oubli jusqu'au Moyen-Age, lorsque le château de Bourbon devint le berceau de la dynastie des sires et ducs de Bourbon.

L'affluence des curistes allait conduire les autorités de l'époque à construire le grand établissement thermal que l'on fréquente aujourd'hui. Le 15 mai 1885, il accueillait ses premiers malades, et depuis, la fréquentation de la station thermale s'est accrue, notamment après l'instauration de la Sécurité Sociale, et après les travaux d'agrandissement et de modernisation entrepris en 1975.

De nouveaux investissements réalisés par la Chaîne Thermale du Soleil, actuelle propriétaire, laissent augurer un avenir prometteur, notamment en matière de remise en forme et de séjours détente.