Indications thérapeutiques de l'eau thermale

A Bourbon-l'Archambault, depuis l'Antiquité, l'eau thermale soigne exclusivement les affections rhumatismales, les paralysies et les suites de fractures. La gynécologie constitue l'indication médicale secondaire.

Les traitements pratiqués aux Thermes utilisent les éléments actifs de l'eau dont elle se libère pour être absorbés par l’épiderme et le derme et pour imprégner l’organisme par la voie sanguine, comme en attestent les expériences pratiquées dans les laboratoires d’hydrologie de plusieurs facultés de médecine.

Contrairement à celle de nombre de villes d'eaux qui se sont "reconverties" dans les affections rhumatismales, l'eau thermale de Bourbon-l'Archambault a toujours été destinée aux maladies du rhumatisme, qu'il soit d'origine inflammatoire ou dégénérative, aux paralysies de toute nature et aux séquelles traumatiques.
La composition chlorurée sodique de l'eau thermale convient également aux névralgies ainsi qu'aux affections gynécologiques.

LES INDICATIONS THERAPEUTIQUES

Affections rhumatismales

Inflammatoires : polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante, monoarthrite, rhumatisme post-angineux.

Dégénératives : les arthroses (coxarthroses, gonarthroses, arthroses vertébrales et toutes localisations articulaires arthrosiques).

Rhumatismes ab-articulaires

Séquelles traumatiques

Névralgies : cervico-brachiales, cruralgies lombosciatiques.

Paralysies : séquelles d’hémiplégies, paraplégies, poliomyélites.

Affections gynécologiques : hypofonctionnement ovarien, infections chroniques (métrites, annexites).

CONTRE-INDICATIONS

Toute affection aiguë ou en période évolutive.